icon_facebookicon_google-plusicon_pinteresticon_twitterlogo_ukoo

Clio en cartes 4 - Les cartes anciennes : sources ou ressources ?

Argumentaire

Lors des trois premières journées d’étude de Clio en cartes (2013, 2014, 2015), la question épineuse et fondamentale des cartes anciennes a été évoquée à la marge des thématiques proposées. Pour Clio en cartes 4 (14 novembre 2016), nous souhaitions la placer au centre de nos réflexions. Sans négliger la dimension esthétique, deux fils conducteurs étaient retenus : l’analyse méthodologique des cartes anciennes d’une part et leur utilisation en tant qu’outil-ressource d’autre part. La journée a permis de mettre en débat des points de vue théoriques et des expériences concrètes dans ces deux directions qui se fécondent mutuellement.

L’interprétation de la carte ancienne relève d’une méthodologie complexe qui doit permettre de décrypter sa contextualisation historique, la temporalité de la réalisation, la figuration cartographique. Saisir l’enjeu de la carte tout comme les choix de représentation vise à rechercher pour-quoi, pour qui, par qui, quand et comment.

L’utilisation de la carte ancienne pour la fabrication de cartes de travail par les historiens, les géographes, les archéologues, les aménageurs etc. passe par de nombreuses hypothèses, une construction fondée sur la hiérarchisation des incertitudes et toute une problématique modale. La vectorisation a ses adeptes et ses détracteurs mais, plus largement, la question des normes cartographiques reste au cœur de la démarche qui transpose une carte ancienne en carte aux problématiques contemporaines.

Communications

  • Florie GIACONA, Robin MAINIERI
  • Marie DEBARRE-DELCOURTE
  • Juliette DUMASY
  • Jean-Philippe DROUX
  • Eva COLLET
  • Simon GOUDISSARD, Loïc DAVERAT
  • Laurence LESTEL
  • Laurent SCHMITT, Jérôme HOUSSIER
  • Benjamin FURST

Programme

Télécharger le programme complet